LE SEMINAIRE D’ENTREPRISE ART&GO

LE SEMINAIRE ART&GO

UN SEMINAIRE D’ENTREPRISE « HORS CADRE »
autour d’un fil rouge artistique

– LES OBJECTIFS DE VOTRE SÉMINAIRE ART&GO 

  • Utiliser l’événementiel comme outil de mise en œuvre de votre stratégie d’entreprise
  • Fédérer et créer un lien fort entre les collaborateurs en vivant des émotions ensemble
  • Diffusez les valeurs de créativité, d’ouverture et de partage véhiculées par l’art.
  • Valoriser les réalisations de l’entreprise et motiver pour atteindre les nouveaux objectifs
  • Renforcer les valeurs et la culture d’entreprise

 

– LES INGREDIENTS ART&GO DIFFERENCIANTS 

  • La réalisation d’une œuvre d’art à l’image de l’entreprise par un artiste tout au long du séminaire
  • Un contenu avec quatre temps forts autour de performances artistiques variées :
  1. Une activité fédératrice Team-building
  2. Une expérience découverte inspirante
  3. Un moment lâcher-prise
  4. Une soirée exclusive de cohésion par l’émotion

Quelques exemples d’activités artistiques : teaser par objets d’art, fresque collaborative, Land Art, challenge artistique, ouverture par le chant, performance en live, Graf collectif…

  • Une session animée par un intervenant inattendu pour surprendre, inspirer et stimuler vos équipes.
  • Un reportage photos exclusif de votre événement réalisé par un photographe d’art

 

– SEMINAIRE ART&GO : EXPERTISE, CONSEIL ET ACCCOMPAGNEMENT

  • Définition du contenu artistique et des différentes activités en fonction des objectifs de l’entreprise, de son secteur d’activité et du public ciblé
  • Identification des intervenants et artistes adaptés aux besoins du client, parmi notre large réseau en France et à l’international
  • Gestion opérationnelle de A à Z, de votre événement (transport, hébergement, restauration, activités, soirées…)
  • Accompagnement et coordination des prestations durant l’événement

 

– LE SÉMINAIRE ART&GO, LES PLUS SELON LES DESTINATIONS  

CÔTE D’AZUR
Team building tournage de film en équipe
Visite privée de la Villa Tatouée de Jean Cocteau

 

BARCELONE
Soirée rooftop à la Casa Batlo de Gaudi
Rallye tapas & art dans le Barrio Gotico

 

NANTES 
Rallye artistique sur les pas de Jules Verne
Parcours architectural sur l’île de Nantes

 

 

BERLIN
Team building Graffiti
Soirée underground dans une ancienne usine

 

LONDRES
Enregistrement d’une chanson dans de célèbres studios londoniens
Cours de comédie musicale dans  un grand théâtre de Londres

 

 

NEW YORK
Petit déjeuner dans une galerie d’art de Chelsea et rencontre avec l’artiste
Découverte de l’art du Gospel lors d’une messe dans Harlem

 

“Si vous voulez quelque chose que vous n’avez jamais eu,
vous devez être disposé à faire quelque chose que vous n’avez jamais fait.”
(Thomas Jefferson)

« C’est le meilleur séminaire qu’INVENTY ait jamais fait!
Des expériences artistiques inattendues, des intervenants bienveillants et une organisation parfaite.
Un séminaire 10/10. Un grand merci à toute l’équipe. »
David Houssemand, PDG d’INVENTY

Article sur Art IMPULSE dans le dernier magazine Entreprendre n°305 dans le dossier « Femmes dirigeantes »

Article sur Art IMPULSE dans le dernier magazine Entreprendre n°305 dans le dossier « Femmes dirigeantes »

L’Art dans l’entreprise :
dopez vos performances par l’émotion !

entreprendre-305-1ere-de-couv entreprendre-305entreprendre-305-avis-dexpert
Aujourd’hui, pour des entreprises en quête de rupture audacieuse et porteuse de sens, dans un monde en constante et rapide mutation, l’Art est un véritable accélérateur de performance et de bien-être.

La Statue de la Liberté ou la Liberté éclairant le monde…

statue-socle

La Statue de la Liberté, cette grande statue de presque 50 mètres de haut qui accueille les transatlantiques à l’entrée du port de New-York n’est pas seulement une oeuvre d’Art colossale et un exploit technique qui a exigé des années de travail. Elle est surtout un symbole de l’amitié franco-américaine, de la fraternité entre les peuples et de la paix universelle.

« La Statue de la Liberté », « Miss Liberty » ou encore « Lady Liberty »… dont le nom officiel est « La Liberté éclairant le monde » a été inaugurée le 28 octobre 1886

En cuivre, fer (acier aujourd’hui) et béton pour le socle, elle mesure 93m (socle compris), pèse 254 tonnes et se situe sur Liberty Island (anciennement appelée  île de Bedloe)

L’idée d’offrir ce cadeau à nos amis américains, ce sont Edouard Laboulaye et Frédéric Auguste Bartholdi qui l’ont eue. Le 1er enseigne le droit, le second est sculpteur. Tous deux croient profondément aux idéaux de la république. Tous deux rêvent d’un monde où la paix ragerait et où le procès améliorerait la vie des hommes.

Hélas la France est en piteux état après la guerre de 1870 contre la Prusse. Ils décident donc d’accomplir un geste symbolique pour renforcer les liens avec les Etats-Unis pour la célébration du centenaire de leur Indépendance le 4 juillet 1876 car la France est bine celle qui a fait triompher les droits de l’homme et a aidé les Américains à conquérir leur indépendance.

Ce geste sera une oeuvre d’art incomparable, quelque chose d’immense, d’unique, d’exaltant : une statue représentant la liberté…

Bartholdi est un sculpteur qui voir grand, fasciné par les monuments gigantesques, qu’il a découverts lors de ses voyages au Moyen-orient, au Yémen et bien entendu en Egypte. Il avait conçu un phare gigantesque destiné à l’entrée du Canal de Suez qui ne sera jamais construit. En 1880, il achève Le Lion de Belfort, statue monumentale de 22m de long et 11m de haut symbolisant la résistance de la ville contre les Prussiens en 1870.

Mais avec la Statue de la Liberté, Bartholdi accomplit son rêve de marquer l’Histoire.

Le sculpteur se met au travail et crée un modèle réduit en terre cuit, mais du rêve à la réalité il y a un grand pas, et pour commence, le monument va couter horriblement cher même si il est convenu que la France offre la statue et que les Etats-Unis construisent le socle.

Edouard Labourage et Frédéric Auguste Bartholdi fondent une association, l’Union franco-américaine, dont la principale mission est de recueillir de l’argent auprès du public (le crowdfunding de l’époque…). Pour récolter davantage, ils organisent des spectacles, concerts, loterie, vendent les droits de reproductions pour les « réclames » des industriels et commerçants.

A la fin de l’été 1876, Bartholdi se rend aux Etats-Unis, à l’Exposition universelle de Philadelphie pour montrer une partie de son oeuvre – le bras tenant la torche – et à son arrivée en bateau, les Américains sont stupéfaits, ils ne s’attendaient pas à une réalisation aussi prodigieuse de la part d’une pays aussi petit que la France! Ensuite l’exposition universelle de 1878 à Paris pour montrer le visage de sa Liberté qui a recueilli aussi un énorme succès lorsqu’elle apparaît dans l’ouverture de l’Arc de Triomphe sous les chants de la Marseillaise reprise en choeur par l’assemblée…

Pour la colonne vertébrale de la Statue de la Liberté, Bartholdi penses à un homme, il s’appelle Gustave Eiffel. Solidité et souplesse ainsi que résistance au froid seront apportées par un seul matériau : le fer. Plus de 130 ans après, elle a en effet bien résisté!

Construite et montée à Paris, La Statue de la Liberté atteint les plus hauts immeubles, les dépasse, surplombe Paris…

Durant l’été 1884, la Statue de la Liberté achevée se livre toute entière à l’admiration des Parisiens. Le grand départ est prévu pour le printemps 1885. Or les Américains n’ont pas encore réussi à rassembler l’argent nécessaire à l’édification de son socle sur l’Ile de Bedloe, qui a servi de base militaire et où il y a déjà une sorte d’étoile à onze branches en granit et où le socle pourra être érigé.

Pour faire traverser l’Océan à cette géante, on doit la découper en morceaux et numéroter chaque pièce (plus de 300!), emballées dans 214 caisses, transportées pour la Gare St Lazare d’où un train spécial de 70 wagons les conduits à Rouen. Les 214 caisses de pièces, plus les 36 caisses de rivets, rondelles et boulons pesant 250 tonnes, sont chargées à bord de la frégate Isère, ornée du drapeau tricolore et de la bannière étoilée.

fregate-caisses

Quatre semaines plus tard, le 20 juin 2885, le navire, la statue et son sculpteur sont acclamés triomphalement dans le port de New-York.

Mais il manque encore 100 00 dollars pour construire le socle et c’est alors que Joseph Pulitzer, le patron du quotidien The New-York World a eu l’idée géniale publier un article critiquant sévèrement le manque de générosité des riches. Aussitôt les chèques arrivent de tous les côtés!

1885 --- Original caption: 1885-"Let the advertising agents take charge of the Bartholdi business, and the money will be raised without delay." Photo shows advertising hung all-over the Bartholdi-built Statue of Liberty. --- Image by © Corbis

Au printemps 1886, le piédestal est terminé et il faudra encore 4 mois pour parvenir à mettre le « squelette » debout sur son socle et le 12 juillet on peut poser les premières plaques de cuivre par dessus l’armature métallique, pour former la peau, la robe et le visage de cette grande dame.

construction-du-haut

Le 28 octobre 1886 est le triomphe de la Statue de la Liberté et de Bartholdi.

La foule est tellement dense qu’on se demande comment le pont de Brooklyn ne s’effondre pas! La Marseillaise est joué en l’honneur des Français et en l’honneur de la liberté qui est née en France à l’époque de la Révolution. le défilé dure 3 heures sous la pluie mais dans l’enthousiasme. Quand le voile recouvrant la statue vient de tomber, les coups de canon retentissent, c’est un triomphe incroyable. Bartholdi est très ému. Il rêvait de ce moment depuis plus de quinze ans et il pense à son mai Edouard Labourage, mort trois ans auparavant, avec qui il aurait aimé partagé ce moment historique : La Liberté éclairant le monde…

La Statue de la Liberté c’est :

  • la Torche : recouverte de feuilles d’or, symbolisant les Lumières du XVIIIème siècle, c’est à dire la connaissance et la civilisation
  • la Tête : « Miss Liberty » a la grosse tête, 3,05m de margeur, 5,26m de longueur et elle est tournée vers l’Europe. les 7 pointes de la couronne symbolisent les 7 continents ou les sept océans…
  • le Corps : 300 plaques de cuivre reliées par des rivets formant une toge à la mode antique couvrant l’armature en fer réalisée par Gustave Eiffel.
  • la Main gauche : la tablette représente la loi et le droit. Elle porte en chiffres romains la date du 4 juillet 1776, jour de la déclaration d’indépendance des Etats-Unis.
  • les Pieds : les chaînes brisées à ses pieds symbolisent l’abolition de l’esclavage. sur une plaque de bronze, on lit un poème dédié aux immigrants.
  • le Socle : 46,90m de haut et lourd  de 24 000t, il abrite le musée et on peut y découvrir l’intérieur de la statue grâce à un plafond de verre.

L’oeuvre de Bartholdi a été beaucoup copiée… mais jamais égalée! La plupart des répliques sont 16 fois moins grande que l’original. Il en existe au moins 24 dans le monde. A Paris, on en voit une sur l’île des Cygnes, sculptée par Bartholdi, et une au jardin du Luxembourg. Il y en a aussi à Poitiers, à Bordeaux, en Espagne, au Japon (à Hiroshima), en Autriche, en Allemagne…

La statue fait partie des National Historic Landmarks depuis le  et de la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1984

 

 

 

 

 

Le retour du Salon Omyague en images

Art IMPULSE a exposé au Salon OMYAGUE, salon du Cadeau d’Affaires et de l’Incentive, à Paris – Grande Arche de la Défense – les 20 et 21 Septembre dernier dans l’Espace Start-up.

invitation OMYAGUE

1349 visiteurs d’OMYAGUE 2016 :

71% annonceurs, 9% agences, 15% revendeurs, 3% comités d’entreprise et 2% presse

23% Dirigeants, 21% Marketing & Communication, 19% Commercial, 8% Assistante de Direction

61% femmes – 39% hommes

Art IMPULSE est très content de l’aménagement de son petit stand de 4m2 : une optimisation de l’espace pour mettre en valeurs les artistes qui ont collaboré à cette belle aventure!

Reportage en images :

L’installation, un grand merci à Anne-Claire et Arish pour leur collaboration, gentillesse et grande efficacité…

 

Le Stand terminé avec Isabelle & Céline… YOUPI!

 

Les artistes à l »honneur… un grand merci à tous pour leur précieux objets d’art 🙂

 

La convivialité avec notre voisine aixoise exposante Déclaration Gourmande… miam!

 

La soirée networking OMYAGUE : huître, vin de 10-vins, jambon cru et saumon fumé à la coupe

 

 

 

La conférence de Art IMPULSE sur « les opportunités insoupçonnées de l’Art dans le B2B » lors des Master Class d’OMYAGUE avec Bail Art et Art en Transe Gallery

 

Belle mise en valeur dans le catalogue Inspiration Luxe dont le thème principal cette année est : Luxe & Art

 » Art IMPULSE propose des cadeaux d’affaires issus d’oeuvres d’artistes contemporains.

Comment est née cette idée?

Art IMPULSE est né du constat suivant : les artistes et les entreprises ont de belles et fructueuses synergies à développer, basées sur la valorisation croisée du territoire et de l’humain. J’ai donc décidé de proposer une gamme de cadeaux d’affaires issues d’oeuvres artistiques. Un client peut faire appel à Art IMPULSE pour répondre à un besoin comme pour se projeter dans un rêve. Art IMPULSE sélectionne, grâce à son large réseau d’artistes, le type d’art adéquat.

Il existe une palette illimitée de possibilités pour que l’Art soit au service de l’entreprise : offrir des objets d’art en série limitée, sublimer un espace d’accueil, interpeller par une exposition d’oeuvres, fédérer une équipe autour d’un atelier.

Soutenir l’Art, en quoi est-ce avantageux pour une entreprise?

Au-delà de l’intérêt de défiscalisation pour l’acquisition d’œuvres d’art, les entreprises qui soutiennent la création et les jeunes artistes contemporains donnent du sens à leurs investissements et deviennent acteurs de la vitalité créative et l’attractivité de leur territoire.

Par ailleurs, la notion de rareté renvoie à celle de luxe, et vice-versa. Dans un univers de plus en plus concurrentiel, la création de séries limitées d’oeuvre d’art connote l’élitisme et constitue un moyen efficace de fidélisation.

Quels sont vos critères de sélection des artistes?

Art Impulse propose aussi bien du pop coloré que de l’art classique en passant par l’art brut et écologique, le design contemporain, l’art naïf et enfantin, l’ abstrait et le métaphorique et des univers photographiques porteurs d’ancrage territorial. »

Magazine Inspiration Luxe – Dossier Luxe & Art – page 10 – Omyague

En bref, un beau salon qui j’espère créera de belles opportunités à Paris et ailleurs !!! 😉

Art & Entreprise : Pébéo, les raisons du coeur

Art & Entreprise

Pébéo: les raisons du coeur
Actualité L’Express
Par Benjamin Charpenay, publié le 23/03/2006

Chez Pébéo, le mécénat est une histoire de famille qui remonte aux années 1950, avec Claudius Chaveau, le père de l’actuel président. Cette entreprise familiale de fabrication de couleurs, produits et supports dans le domaine des beaux-arts a toujours entretenu une relation étroite avec les artistes de la région. Ici, les raisons fiscales sont largement dominées par les raisons du coeur.

Au commencement, chaque soutien aux artistes était le fruit d’une rencontre, prenant la forme d’une aide en nature – le gîte et le couvert. Alors que les artistes demeuraient sans statut, dans de mauvaises conditions sociales, Claudius Chaveau leur venait en aide en leur fournissant de quoi survivre et créer. Encore aujourd’hui, c’est cette rencontre avec les artistes de la région qui prime. Cet amour pour la création prend la forme d’expositions directement implantées dans l’entreprise, comme dernièrement avec les toiles de Piotr Klemensiewicz, un artiste marseillais. Que ce soit par pur hasard ou à cause d’amitiés de longue date, aucune règle ne s’applique lorsqu’il s’agit de donner un coup de pouce.

Si cette action de mécénat est facilitée par l’activité même de Pébéo, elle est rendue originale par son intégration dans la vie de l’entreprise. Ce soutien est fédérateur, il regroupe les employés de Pébéo, toutes fonctions confondues, autour des oeuvres d’artistes exposées de manière diffuse dans la société. Comme le souligne Eric Chaveau, PDG de Pébéo et président de Mécènes du Sud, l’art en tant que phénomène créatif «amène un éclairage différent sur nombre de situations d’entreprise, il crée des connexions». Cette aventure révèle ainsi qu’une alchimie est possible entre le monde de l’art et celui du management. D’ailleurs, selon Pébéo, il suffit de pousser la porte virtuelle de son site Gemenos pour entrer dans le monde de l’art.

Les opportunités insoupçonnées de l’Art pour l’entreprise

Les opportunités insoupçonnées de l’Art pour l’entreprise

programme journée artistique

Une journée riche en rencontres, ateliers, partages et… créativité au sein de l’espace de co-working « Le Repaire des 1000 »(PCE) à Aix-les-Milles

Une exposition d’oeuvres d’art de 3 artistes : Christine Pansier, photographe d’art numérique, Aimée Pereira, peintre et Liselotte Andersen, plasticienne, en partenariat avec l’Espace d’Art Contemporain Espace 361° d’Aix en Provence

2 ateliers créatifs :

  • « Art Coaching » par Rozenn Guilcher (comédienne) et Olivier Christol (coach)
  • « l’Art et la manière » par Isabelle Dao de Art Impulse avec les interventions de Christine Pansier, artiste-coach et Laurence Julien de Merci Eugène

Merci à tous pour cette merveilleuse journée conviviale, bienveillante et formatrice!

 

Célébration des 10 ans de Femmes 3000 Côte d’Azur autour du thème : « Art et talents au féminin » chez Exhibit Group

Célébration des 10 ans de Femmes 3000 Côte d’Azur autour du thème : « Art et talents au féminin » chez Exhibit Group.

Il a fallu attendre le XIXème et surtout le XXème siècle pour voir les femmes reconnues artistes et libres de pratiquer leur art. Aujourd’hui, les artistes femmes expriment via leurs œuvres une sensibilité toute particulière. L’art contemporain a contribué à l’avancement de la condition féminine – il a permis aux femmes d’utiliser l’art pour se libérer de certaines valeurs conservatrices. 

Symbolisant ses valeurs d’engagement, partage, solidarité et réseau, Femmes 3000 Côte d’Azur pour fêter ses 10 ans collabore avec Art Impulse et Cinquième Souffle pour exposer et mettre à l’honneur des artistes femmes de la Côte d’Azur.

Chez Exhibit Group, un environnement extraordinaire et propice aux émotions !

L’exposition de 12 artistes femmes du territoire :

     

    Une animation surprise, conçue spécialement pour cette soirée avec des artistes de talent de la  Compagnie Lyrique Madame Croche.

    Visionnez des petits films.

       

       

      Un moment vibrant et une expérience inoubliable, autour d’un cocktail BIO de BIOriginal.

      Merci à Elroy et toute son équipe 🙂

         

        Le showroom d’Exhibit, un lieu exceptionnel de travail et pour recevoir, qui a été sublimé par les oeuvres d’art de nos 12 artistes en scénographie.

        Avant …

         

        et après…

         

        Une soirée riche en partages, émotions et bonne humeur!!!

        Un grand merci à tous pour cette soirée inoubliable

        pour les 10 ans de Femmes3000 Côte d’Azur!

         

         

        Page 1 sur 3123