Univers Pop et coloré


    Le POP’ART apparait en GB et USA dans les années 50. Les œuvres du POP’ART contestent les traditions, avec des représentations de sujet nobles par exemple, en utilisant les images populaires issues de la pub ou BD. Le banal devient le sujet des œuvres. Le POP ART met en évidence l’évolution de la société, de plus en plus tournée vers la conso et l’argent : mise en avant d’objets qui normalement n’ont que peu d’intérêt car ils sont fabriqués en grande quantité, mise en place des premières séries, les artistes utilisent des procédés issus de la société de conso ( peinture acrylique, photo, sérigraphie..).

    Couleurs vitaminées et contrastées, énergie et dynamisme sont au cœur du Pop Art, qui viennent vivifier l’environnement et l’humeur !
    Le Pop Art est l’un des plus « populaires » mouvements artistiques de l’époque moderne, né comme une rébellion contre les expressionnistes abstraits, considérés comme prétentieux et trop rigides. Les COULEURS POP ART ne reflètent pas le sentiment intérieur de l’artiste sur le monde, mais bel et bien la culture populaire. Le Pop met l’accent sur le contraste de couleurs à la fois vives et douces. Les tons qui reviennent le plus sont : le rouge, l’orange, le bleu, le vert et le jaune. Le principal dans un aménagement intérieur de style Pop Art est de créer une ambiance. C’est là un style sans complexes et rempli d’humour, qui utilise une foule de matériaux différents. Le Pop Art est synonyme d’excentricité, d’ouverture et d’audace.


 

Univers Brut et Ecologique 


    « Nous entendons par là [Art Brut] des ouvrages exécutés par des personnes indemnes de culture artistiques », » .
Jean Dubuffet, 1949.
    Le terme « brut » signifie au sens premier « qui n’a pas été traité, façonné ou subi de préparation spéciale ou ce qui est resté naturel ». Le terme « art brut » signifie alors une expression instinctive. Cependant, personne n’est jamais indemne de culture. Il est aussi vrai que les matériaux utilisés dans les productions d’art brut sont souvent pauvres et modestes car récupérés.

    Le Land Art est un courant artistique composé d’artistes de différents pays, utilisant diverses techniques mais ayant en commun l’idée que l’art et la nature sont indissociables. Leurs premières expositions ont débutées à la fin des années 60. La formation du courant du Land Art, s’est faite suite au regroupement d’artistes venant du minimalisme, et/ou voulant exposer leurs œuvres à l’extérieur des galeries et les travailler avec des éléments naturels. Le Land Art produit surtout des oeuvres monumentales et le paysage ou le site devient support et matériau de l’œuvre.


 

Univers Design et Contemporain 


    D’un point de vue artistique l’art contemporain désigne tout ce qui ne ressemble pas à l’art classique. Une des caractéristiques fondamentales de l’art contemporain est donc le questionnement foisonnant qu’il provoque, il ne se contente pas d’une démarche esthétique de reproduction mais interroge le spectateur, l’art devient ludique et l’idée ou le concept prime davantage sur le visuel !

    De jeunes artistes travaillent entre l’art, le design, mais aussi l’architecture ou encore le design d’espace. Ils s’ interrogent sur l’interaction des objets avec leur environnement. Des œuvres se situent à la frontière du design et des arts plastiques en ce qu’elles utilisent ou évoquent des objets « designés », mais de manière critique, dans un projet qui les déplace du champ de l’utilité vers celui de la contemplation et de la réflexion.


 

Univers Naïf et Enfantin


    Naïf (adj.) : Spontané, sincère, vrai,
innocent, naturel, simple.
    Le style enfantin naïf est inspiré par l’univers des enfants, ; il invite au voyage dans le monde de l’enfance, de la douceur de vivre et du bonheur de rire en redécouvrant le temps des choses simples comme la faune et la flore.

    L’Art Naïf est un style pictural figuratif, qui ne respecte pas, par ignorance ou par choix, les règles de la perspective, et qui se traduit par des effets de perspective géométriquement erronés, l’emploi de couleurs vives (souvent en aplats) sans atténuation de la distance et par une minutie dans le détail. Cet art présente généralement des sujets populaires (scènes champêtres, costumes folkloriques, animaux familiers ou sauvages). L’univers naïf et enfantin combine fraicheur d’expression et parfum d’innocence.


 

Univers Abstrait et Métaphorique


    L’art abstrait est un « langage visuel » qui n’essaie pas de représenter « les apparences » visibles du monde extérieur, mais tente de donner une contraction du réel ou encore d’en souligner les « déchirures ». Il ne représente pas des sujets ou des objets du monde naturel, réel ou imaginaire, mais seulement des formes et des couleurs pour elles-mêmes.
    L’art abstrait fut depuis tout temps influencé par les métaphores tirées des sciences contemporaines (optique, psychologie, géométrie, astrologie…), et encore aujourd’hui avec des sciences plus récentes (théorie de l’information, linguistique, anthropologie sociale…).

    L’art abstrait non figuratif est un langage visuel de formes, de couleurs et de lignes pour faire partager des émotions, des impressions ou des effets ; il crée une composition qui peut exister totalement indépendamment des références visuelles classiques.


 

Univers Classique


    L’art classique est une forme artistique qui s’est développée en France et en Europe au xviie siècle. Il concerne aussi bien la peinture que l’architecture ou la musique. Il recherche l’expression du vrai, de l’ordre, de la puissance. Il est basé sur la sobriété des formes et des effets et sur l’équilibre. Le mot classique provient du latin classicus qui veut dire ce qui mérite d’être pris pour modèle et enseigné.

    En peinture, le classicisme se préoccupe plus de la recherche du vrai que de susciter l’émotion. Il privilégie le dessin sur la couleur. Les contours sont soignés, les détails sont précis. La composition vise à l’harmonie, elle est souvent symétrique et simple. Les lignes droites verticales et horizontales donnent une impression de stabilité et d’équilibre. Les personnages n’occupent qu’une petite place, ont des mouvements peu amples, avec des figés, des visages calmes, le tout indique la noblesse des sentiments.